Lors d’un live fait le 05 décembre 2018, le Dahishikan a afin brisé le silence sur cette affaire de retrait de Debordo du concert du 29 Décembre prochain. Selon ses dires, il était question au départ, quand il a été contacté par le promoteur, d’un concert qu’il devait animer lui seul. Mais il a proposé que son compère « le mimi » l’accompagne sur le projet, et cela, au nom de la réconciliation qui les lie désormais. Ce qui a été accepté par le promoteur. Sans sponsor au départ, ce n’est qu’après signature du contrat que, par le biais d’Arafat, un de ses sponsors-partenaires accepte de les accompagner.

Toujours d’après le Yorobo, le promoteur et lui n’ont rien perçu de la part du sponsor quand Debordo, lui, réclame de façon intempestive, la somme de 20 millions au sponsor comme droit d’image en plus de son cachet, menaçant même de se retirer du concert si on n’accédait pas à ses injonctions. Le Dahishikan a donc essayé de lui faire comprendre que rien n’a été déboursé pour l’instant et qu’en tant que son ami (surtout dans la foulée de leur réconciliation), il ne sera jamais question pour lui de le berner. Il lui a donc conseillé de faire le concert pour le plaisir de leurs fans et après ils pourront régler cette histoire d’argent. Debordo, malheureusement, ne l’a pas compris de cette oreille et a continué à réclamer de l’argent et même à faire des sorties sur la toile.

C’est ce qui a poussé le promoteur et ses avocats à le retirer purement et simplement du concert. Vont-ils tout de même essayer de revoir les choses pour que Debordo participe finalement à ce concert qui était celui de la réconciliation très attendue dans la famille du Coupé décalé et même dans le pays ? Nous y reviendrons.

Cet article Debordo éjecté du concert de la réconciliation du 29 décembre, Dj Arafat donne les raisons ! est apparu en premier sur Culturebene.