Le Cameroun réagit à la décision prise hier par le comité exécutif de la Confédération Africaine de Football (CAF), de lui retirer l’organisation de la CAN 2019.

Dans un communiqué rendu public ce samedi, le gouvernement camerounais, qui dit avoir pris connaissance de cette décision, parle d’  ‘‘injustice flagrante’’.

« Cette décision étonnante à plus d’un titre, ne rend assurément justice ni aux investissements colossaux consentis par notre pays et qui se traduisent aujourd’hui par de belles infrastructures modernes visibles de tous, ni à l’engagement déterminé du chef de l’Etat et au peuple camerounais à déployer les efforts nécessaires pour abriter en 2019, une fête éclatante du football africain », lit-on dans cette note.

Tout en indiquant que leur pays « a fait l’objet dès le départ, dans le cadre de ce dossier, d’un traitement qui ne peut que susciter des interrogations », les autorités camerounaises ont tenu à souligner que « le football africain ne pourra se hisser au niveau de celui des continents plus avancés, sans le respect d’une certaine éthique ».

« Le Cameroun n’a pas démérité », soutient le gouvernement qui confie qu’il poursuivra et achèvera à bonne date la construction des infrastructures qui devraient accueillir la CAN 2019.

Les autorités demandent par ailleurs au peuple camerounais de garder sa sérénité et de ne pas céder « à la tentation des polémiques stériles ».

Cet article CAN 2019: Le gouvernement parle d’une injustice flagrante ! est apparu en premier sur Culturebene.