Michelle Obama, qui vient de sortir son livre « Becoming » dans lequel elle parle de détails de sa vie privée qu’elle n’a jamais partagés, s’est exprimée au cours d’une interview accordée à la chaine américaine ABC.

via MamyMuna.Com, la communauté des mamans africaines modernes…

L’ex first lady des Etats-Unis y parle notamment de son combat contre l’infertilité lorsqu’elle et Barack ont voulu des enfants avant la venue de leur deux filles Malia et Sasha.

Aussi amoureux, solides et heureux furent-ils, a leur été difficile de concevoir naturellemen. Un couple très ambitieux qui a dû faire face à l’épreuve du temps qui passe et de son indéniable impact sur la fertilité. 

« Il se trouve que deux personnes très ambitieuses et engagées, partageant un amour profond, une éthique professionnelle solide ne peuvent pas décider de tomber enceinte tous seuls. »

Michelle Obama a finalement réussi à tomber enceinte mais finit par faire fausse couche.

« Je me suis sentie perdue et seule. Et j’ai pensé que j’avais échoué. Parce que je ne savais pas que les fausses couches étaient courantes. Parce qu’on n’en parle pas. On vit seule notre propre douleur, pensant que quelque part, quelque chose ne marche pas chez nous. »

La maman de Malia et Sasha révèle que c’est grace à la procréation médicale assistée (PMA) qu’elle a pu avoir ses deux magnifiques filles.

« L’horloge biologique c’est vrai, parce que la production d’ovules est limitée. Et j’avais 34, puis 35 ans, et au final nous avons dû avoir recours à la PMA. Je pense que c’est la pire chose que l’on se fasse entre femmes, ne pas partager la vérité à propos de nos corps, comment ils marchent, comment ils ne marchent pas. »

Cet article People : Michelle Obama se confie sur l’infertilité, la fausse couche et la PMA est apparu en premier sur Je Wanda Magazine.