Un homme a avoué le meurtre d’un footballeur brésilien qu’il accuse d’avoir violé sa femme.

La mort de Daniel Corrêa Freitas, jeune joueur de football brésilien de 24 ans, a choqué tout le pays. Une semaine après les faits, le suspect a avoué le crime, expliquant avoir voulu venger sa femme. Edison Brittes Junior a raconté à la télévision brésilienne avoir tué le joueur alors qu’il était présent à la fête d’anniversaire de sa fille de 18 ans. «J’ai ouvert la porte de ma chambre et je l’ai trouvé sur ma femme, alors qu’elle hurlait à l’aide», a-t-il indiqué.

«Ce que j’ai fait, beaucoup d’hommes l’auraient fait, parce que la femme qui était là aurait pu être n’importe quelle femme au Brésil. Elle aurait pu être votre fille, votre sœur, votre mère ou votre épouse. Mais là, il se trouve que c’était ma femme, Cris, avec qui je suis marié depuis 20 ans. Les médias disent tellement de choses. Mais jamais elle n’a eu de relation avec Daniel, ni ma fille non plus d’ailleurs», a-t-il ajouté. «Je sais ce que j’ai fait, je veux que tout le monde sache que j’ai fait ça pour garder l’intégrité de ma famille et aider une femme fragile. Quand je l’ai poussé loin d’elle, je l’ai jeté au sol pour qu’il arrête de la violer, pour qu’elle ne soit plus touchée par ce monstrueux enfoiré», a-t-il encore raconté.

Des messages accablants ?

Une source policière a confié au quotidien Folha de S. Paulo la semaine dernière que le joueur avait été «égorgé» avec une plaie si profonde qu’il avait pratiquement été décapité. Ses parties génitales ont également été sectionnées. Vu comme un espoir prometteur au centre de formation de Cruzeiro, grand club de son Etat natal de Minas Gerais (sud-est), Daniel Corrêa Freitas a fait ses débuts professionnels en 2013, au Botafogo, évoluant notamment aux côtés de son idole, le Néerlandais Clarence Seedorf. Bon dribbleur, il était surnommé affectueusement «Daniel Messi» par les supporters.

Les médias locaux ont fait savoir que Daniel Corrêa Freitas aurait rencontré la fille du suspect il y a un an mais que les deux n’auraient jamais eu de relation. Il aurait envoyé, le soir du meurtre, des messages à un ami dans lesquels il racontait qu’il allait «manger la mère de la fille dont c’est la fête d’anniversaire». Il aurait aussi envoyé une photo de lui en train de sourire, à côté d’une femme inconsciente qui aurait été identifiée comme Cristiana, l’épouse d’Edison Brittes Junior. Le corps de Daniel Corrêa Freitas a été retrouvé samedi dans une zone rurale près de Sao José dos Pinhais, banlieue de Curitiba.

 

Cet article « Il a violé ma femme » : il tue un footballeur et lui découpe les parties intimes ! est apparu en premier sur Culturebene.