Le petit royaume africain de l’eSwatini, l’ancien Swaziland fait son petit chemin. Et là, la vie rime avec le quotidien d’une vie sous les ordres du roi Mswati III. Ce chef de l’une des dernières monarchies absolues de la planète vient d’acter la nomination de sa fille au poste de ministre de l’Information.

L’information a été rendu publique par le nouveau Premier ministre Ambrose Dlamini. Il a dévoilé son gouvernement de 19 membres. La princesse Sikhanyiso Dlamini, 31 ans, sera en charge des médias, des communications et des technologies. Une nouvelle responsabilité pour celle qui a suivi ses études supérieures en Angleterre et aux Etats-Unis.

Titulaire d’un master en communication numérique de l’Université de Sydney, la princesse siège déjà au puissant conseil royal qui détermine les orientations politiques et économiques.

Première enfant du roi, la princesse, également musicienne de rap, siège aussi au conseil d’administration de la branche swazie du géant des télécoms MTN, dans laquelle le roi détient 10 % des parts.

Nommé en octobre, le nouveau Premier ministre Ambrose Dlamimi est PDG de la branche swazie de MTN. Le rôle du chef de gouvernement est extrêmement limité dans l’eSwatini, où le roi, en poste depuis 1986, nomme les ministres et contrôle le parlement.

Dans ce pays pauvre et enclavé d’Afrique australe, qui a organisé en septembre des élections parlementaires, les formations politiques ne sont pas autorisées à participer aux scrutins.

 

Cet article eSwatini: la fille du roi devient ministre des communications et des technologies ! est apparu en premier sur Culturebene.