La 20e édition du festibikutsi devenu FIMBA (Festival International des Musiques Bantoues) se tiendra du 21 Novembre au 1er Décembre 2018 à Yaoundé (Esplanade du stade omnisports). Pour cet évènement anniversaire, le festival rendra hommage à travers une expo aux artistes camerounais qui ont quittés.
Aujourd’hui, nous allons vous présenter l’artiste Tom Yoms decedé le 25 Décembre 2007
De son vrai nom, Eyoum Eyoum André, né le 11 Mars 1957 à Dibombari, et décédé un peu plus de 50 ans plus tard, le 25 Décembre 2007. Il est Décédé suite à une leucémie contre laquelle il aura farouchement lutté.
Artiste véritable, promoteur de la culture, celui pour qui « la musique n’avait pas de frontière » avait une renommée internationale, à l’image des plus grands, de ses idoles, James Brown, Stevie Wonder ou encore Georges Benson.
De tout temps, Tom Yoms s’est fait étendard de la culture camerounaise, et aussi patriote engagé:  » On ne peut pas venir d’ailleurs et nous imposer une date pour la fête de la musique, qui ne corresponde à rien chez nous. En France, le 21 juin, c’est le début de l’été. Les gens sont joyeux, le beau temps revient. Chez nous, c’est la pluie qui domine encore en juin. Notre fête de la musique doit tenir compte de nos réalités. En décembre, il fait beau au Cameroun « .
Tom Yoms aura bercé les oreilles de bon nombre de générations au Cameroun, qui nous l’espérons, se souviendront toujours de ce bonhomme au sourire enjôleur. Il aura bien sûr travaillé, tout au long de sa carrière, avec les meilleurs artistes du Cameroun, que ce soit Ben Decca, Grace Decca en passant par BekoSadey, ses featurings sont nombreux à nous avoir fait chavirer.
En privé, c’était un père et un mari aimant, doux et attentionné. Il n’était pas rare d’entendre des éclats de rires dans son domicile conjugal, où l’artiste dirigeait avec simplicité mais rigueur son foyer.
Pour ce qui est de la vie sociale, il avait limité les sorties nocturnes, les ballades en ville, ou les réceptions en dehors de son domicile, car selon lui, « chaque entrevue avec le public se devait d’être rare, unique, exceptionnelle ».

Cet article Ils nous ont quittés : Tom Yoms (11 Mars 1957 – 25 Décembre 2007) est apparu en premier sur Culturebene.