Safarel Obiang a le vent en poupe. Le jeune chanteur ivoirien continue de progresser et de gagner les cœurs des amoureux de la musique. En quelques mois, il a conquis le monde, bousculant la hiérarchie. Même les grosses pointures du coupé-décalé semblent d’accord sur le talent du jeune chanteur.

Des performances qui a poussé la diaspora ivoirienne à le solliciter pour des prestions en Europe. Safarel est donc actuellement en tournée, la première depuis qu’il a du succès. L’enfant prodige du coupé décalé, lors de l’une de ses prestations a reçu un soutien de taille. Une surprise, Serges Beynaud, son concurrent direct au dernier PRIMUD.

En effet, le lauréat du PRIMUD 2018, Serges Beynaud a rendu un bel hommage à son jeune frère, Safarel Obiang qu’il a qualifié de « nouvelle star du coupé décalé ».

Avec le succès que connaît le concepteur du «Tchintchin», Beynaud visiblement, ne tarit pas d’éloges à son égard « Safarel Obiang, c’est lui qui détient le crachoir du coupé décalé actuellement. Vous avez en face de vous la nouvelle star du coupé décalé. Faut pas quelqu’un d’autre va vous blaguer », a laissé entendre Beynaud.

« Aujourd’hui, tu contrôles le mouvement, ça y est dans ta main. Tu as le soutien de la famille coupé décalé », a-t-il ajouté.

De son vrai nom, Goore Bastien Junior, Safarel Obiang a fait ses premiers pas dans la musique dès son bas age. Il se donnera le temps d’apprendre sa passion, la musique tout en poursuivant ses études. Finalement son amour pour la musique et son talent seront révélés par la sortie de son premier single intitulé « Kebaro » en 2008.

Ensuite il sortira « Kuitata » en septembre 2011 puis « Chipolopol »o en Juin 2012 et « Yaya » en aout 2013. Il enchaine plusieurs titres entre 2013 et 2016.  Mais c’est en juillet 2017 que le natif du centre-ouest de la Cote d’Ivoire sort sa ‘Bombe’ musicale.

Sa chanson ‘Manger chier ‘ devient rapidement un tube qui continue un an après, de faire danser ses fans en Cote d’Ivoire et à travers le monde.

Depuis le 10 mars 2018, le nouveau concept, le « Graté Graté Grattanhou » est sortieet est très apprécié.  Ces successions de tubes ont classé au second plan, la concurrence qui semble être unanime sur le talent du jeune chanteur.

 

Cet article Serge Beynaud: « Safarel Obiang, c’est la nouvelle star du coupé décalé » ! est apparu en premier sur Culturebene.