Ils sont riches, stylés, roulent dans les plus grosses voitures. Nos stars africaines de foot sont des « petits princes » Wanda People ! Ils dépensent la plupart de temps sans compter. Si leur argent provient en grande partie du football qui est leur principal métier, il faut dire que certains ont réussi à développer d’autres sources de revenus. En dehors de la vie des stades, ces stars sont en parallèle des véritables hommes d’affaires ! Je Wanda Magazine vous présente 7 profils atypiques de footeux dans le costume de businessman !

 

Asamoha Gyan

Le capitaine des Black Stars du Ghana, n’est pas seulement un excellent footballeur, il est également un grand entrepreneur ! Asamoah Gyan s’est assuré une belle pension retraite après sa carrière. Il est notamment propriétaire de 11 entreprises. On peut citer en guise d’exemple : Baby Jet Airlines lancée il y a moins d’un mois, Jetlink Events qui fait dans l’événementiel. Baby Jet Plaza, une place commerciale à Accra où se trouvent notamment plusieurs sociétés et magasins tels que Cal Bank, HFC Banka et GCB Banks. Le transport en commun, Asamoah Gyan possède au moins une vingtaine de bus de qualité qui relient Accra à Kumasi et bien d’autres entreprises encore. C’est un véritable homme d’affaires !

Didier Drogba

L’ancien capitaine des Éléphants de Côte d’Ivoire peut tranquillement raccrocher les crampons Wanda People. Il faut dire que Didier Drogba a aussi investi dans les affaires ! Il est d’abord le propriétaire du club américain Phoenix Rising FC où il évolue actuellement. A en croire le site ivoirien Abidjan Show, en plus des importants investissements dans le secteur immobilier, l’attaquant ivoirien aurait également acquis une participation de 5% dans le capital d’une mine d’or à Ity, dans l’ouest de la Côte d’Ivoire. Égérie de plusieurs enseignes, Didier Drogba brasse en outre d’importants revenus dans le monde publicitaire. C’est d’ailleurs le nouvel, ambassadeur de la prestigieuse banque anglaise Standard Chartered Bank.

Samuel Eto’o

Si des sources bien introduites prêtent au grand 9 des investissements colossaux dans le secteur immobilier en Afrique et en occident, il a surtout réussi le pari en investissant dans ce qu’il sait le plus faire, le football. Samuel Eto’o est propriétaire d’un imposant centre de formation qu’il a construit du côté du Gabon. Mais avant cela, le grand 9 avait lancé sa société de téléphonie mobile Set Telecom qui n’a pas très bien mâché. Ce centre a déjà fait sorti plusieurs talents. Eto’o est aussi ambassadeurs de plusieurs marques telles que Puma, MTN, Castel, Pamplemousse UCB… Toutefois, Eto’o reste discret dans ces projets financiers.

El Hadji Diouf

Après le foot, Diouf a trouvé sa nouvelle voie dans le secteur de la communication. L’ancien capitaine de l’équipe nationale du Sénégal a notamment lancé « Sport 11 », un quotidien basé à Dakar qui se veut panafricain et mondial. Il ambitionne faire de ce fleuron un grand groupe de médias sportif qui va impulser le développement du sport au Sénégal. El Hadji Diouf est aussi propriétaire d’un important patrimoine immobilier à Dakar et dans la sous région de l’Afrique de l’ouest.

Yaya et Kolo Touré

Les frères Touré sont à fond dans l’immobilier Wanda People ! A en croire la presse ivoirienne, c’est  Kolo l’aîné qui est à la base de la création d’un fond d’investissement dédié aux footballeurs africains. L’opération c’est fait en collaboration avec l’agence londonienne Silk Invest. D’ailleurs, les deux frères y arrivent en tête des investisseurs et pourraient également miser sur la technologie.

Salomon Olembé

Après sa riche carrière en clubs et chez les Lions Indomptables, Salomon Olembé a trouvé le succès dans les affaires. A en croire l’entourage proche de l’ancien joueur de Marseille, Olembe se serait lancé dans l’import export. Il est régulier sur la ligne Turquie-Cameroun, il importe les voitures qu’il revend.

S.N.B

 

 

Cet article Sport : 7 stars africaines de football dans la peau d’hommes d’affaires est apparu en premier sur Je Wanda Magazine.