La 20e édition du festibikutsi devenu FIMBA (Festival International des Musiques Bantoues) se tiendra du 21 Novembre au 1er Décembre 2018 à Yaoundé (Esplanade du stade omnisports). Pour cet évènement anniversaire, le festival rendra hommage à travers une expo aux artistes camerounais qui ont quittés.

Aujourd’hui, nous allons vous présenter Jean Paul Mondo
Sa carrière musicale a commencé avec deux singles 45 tours, enregistré avec le célèbre « Black Styl ‘à la fin des années 1970. Les années suivantes JPM (RhythmGuitar&Vocals) a formé le groupe Les Jokers, avec Jacques Ebey (guitare solo et chant), Raphaël Biana (Voix) et Samuel Tchomagniaka Sam Batcho (Drums &Vocals). Avec Les Jokers il a enregistré à moins un 45 rpm single Eleke / Mumambamba et un LP.
Dans les années 1980 il a fait son nam comme un artiste solo avec une demi-douzaine de dossiers, y compris Sona Papa, Sengwesse et Dieudonné un de Donne tout court. Makossa de Jean Paul Mondo se distingue par un son très rythmique et (son) excellent (rythme) de la guitare. Après une décennie à l’honneur, Jean Paul Mondo a disparu de la scène principale. Acoording à son ancien producteur Isidore Tamwo, c’était à cause de la piraterie que la production record de JPM arrêté après les années 1980. Mais il est resté actif en tant que musicien. Les dernières années de sa vie, il a joué avec sa bande Sengwesse dans les bars locaux. Au moment de sa mort, il a travaillé presque incognito dans une taverne dans le village à la périphérie de Douala. Jean Paul Mondo est mort à l’âge de 51 ans le 29 Juin 2004.

Cet article Ils nous ont quittés : Jean Paul Mondo (1951 – 29 Juin 2004) est apparu en premier sur Culturebene.