La vie n’est pas un long fleuve tranquille. Pendant que certains naissent nantis, d’autres doivent se battre au quotidien pour gagner leur pain et espérer voir un jour le soleil se lever sur leur destinée. Pendant que certains naissent et grandissent sans imperfections majeures, d’autres traînent de lourdes et profondes cicatrices susceptibles de les accompagner toute leur vie.

Capituler ? Avancer malgré tout ? Le choix est vite fait pour les personnes dotées d’un mental d’acier. Le rappeur français d’origine ivoirienne Kaaris est de cette trempe des «persévérants ». Dévoilant un extrait de‘’Or Noir 3’’, le troisième tome d’un album de feu, il a accompagné cet extrait (Aborigène) d’une image-choc : Lui, marqué de graves brûlures, encore enfant. Avec la légende :

« Tête brûlée depuis ma naissance. Ils avaient dit que j’allais perdre mon œil et garder des séquelles. Regardez ou j’en suis aujourd’hui. Il ne faut jamais baisser les bras(…) ». En dévoilant cette étape de sa vie, Kaaris montre que tout est possible à celui qui veut vraiment réussir. ‘’Or Noir 3’’ s’annonce palpitant…

Cet article Kaaris dévoile sa douloureuse enfance ! est apparu en premier sur Culturebene.