Le Cameroun se démarque des autres pays africains engagés dans la course au développement durable. Annoncé depuis fort longtemps, le lycée Technique et Professionnel Agricole de Yabassi est devenu réalité.

Le 03 septembre dernier, la rentrée a été effective, avec les lauréats du concours du recrutement lancé en juillet dernier et qui portait le nombre de places disponible à 200. Le projet a été réalisé grâce à un don de la Chine en 2012 d’un montant de 80 millions de yuans, soit environ 6,480 milliards de francs CFA (12,9 millions USD) d’après cameroonvoice.

Pour cette première année, année expérimentale, l’institution entend faciliter le passage à une agriculture de seconde voire de troisième génération avec des acteurs formés possédant mieux les basiques, pour une production de qualité.

Les bases de la transformation et d’une industrialisation locale de la production agricole seront également un des points clé de la formation.

Comme la plupart en développement, le Cameroun est essentiellement agricole. Les trois quarts de ses 20 millions d’habitants qui consacrent leurs efforts au secteur agricole exercent cependant une agriculture paysanne rudimentaire, très peu mécanisée, qui ne permet pas au pays de satisfaire entièrement ses besoins de consommation et donc, de s’assurer une autosuffisance alimentaire. Le pays se lance ainsi à travers ce projet, dans la redynamisation d’un des secteurs les plus rentables de l’économie Camerounaise. Il faut souligner que l’initiative du lycée agricole est une première en Afrique centrale.

Cet article Le lycée agricole de Yabassi pour redonner vie au secteur agricole Camerounais! est apparu en premier sur Culturebene.